La fête des morts au Japon

halloween-shibuya-destacada

Trick or Treat ?

Il y a de cela 2 jours, nous célébrions Halloween qui met à l’honneur les personnes décédées. Je ne vous fait pas un dessin, vous avez tous en tête le principe de cette fête. Ce qui est intéressant de savoir est, est-ce que la fête d’Halloween se fête de la même manière au Japon ? Est-ce qu’Halloween à la même signification ?

HALLOWEEN

La majorité des japonais ont pour religion le Bouddhisme ou le Shintoïsme, seulement une petite partie d’entre eux sont Chrétiens. Sachant cela il va de soit que la fête Chrétienne qu’est Halloween n’aura pas du tout la même signification au Japon. Alors que représente cette fête ? Eh bien Halloween n’est pas différent de Noël ou encore la Saint Valentin, c’est une énième fête commerciale. Il y a énormément d’événements liés, notamment dans les parcs d’attractions, la plupart des boutiques sont joliment décorés avec des citrouilles, des sorcières et autres effigies d’Halloween. Le cosplay étant bien ancré dans la culture japonaise, il était prévisible que les déguisements prennent une place importante dans le déroulement de cette fête.

2922976527_493a349323 Japon35

La différence majeure de la célébration d’Halloween au Japon est, selon moi, le fait que ça ne soit pas dédié aux enfants, ils ne viennent pas toquer à votre portes pour réclamer des bonbons, non, ce sont les adultes qui sont à l’honneur, participent à de nombreuses soirées, concours de déguisements et autres.

O-BON, La fête des morts

Mais alors, si Halloween ne représente pas la fête des morts au Japon, y’a t’il une fête qui la « remplace » ?

Eh bien si ! La fête des morts au Japon s’appelle O-bon et ne fête pas du tout pareil ni à la même période. Comme Noël, cette fête ne dure pas 1 mais 3 jours, durant lesquelles on dance, boit et s’amuse. On peut même parler de « fête de la dance » dû aux nombreuses danses traditionnelles (Bon Odori) qui sont pratiquées lors de l’événement. L’O-bon n’est pas férié mais certains salariés prennent des jours de congés, il y a même quelques entreprises qui prennent l’initiative de fermer. A la fin de l’événement, on prend des Tôrô-nagashi qui sont de petites lanternes carrées qu’on allume et dépose dans la rivière. Je n’ai personnellement jamais vu ce spectacle de mes propres yeux, mais pour l’avoir vu dans des séries et animés, je peux vous le dire, c’est réellement magnifique.

Concernant la date de l’événement, elle varie en fonction des régions du Japon. De base on célèbre l’O-bon, le 7ème mois de l’année, le 15ème jour. Mais en fonction des régions, l’événement à lieu en Juillet, Août ou Septembre, toujours le 15ème jour du mois cependant.

 img_4694-obon-nagoya-castle   

Les transports en commun japonais

sipa_00696542_000034

Explorons les transports en commun!

Encore une grosse différence entre la France et le Japon : les transports en commun ! Oui oui, nos merveilleux métros et trains ainsi que tout leurs magnifiques services qui leurs sont liés. Ponctualité, propreté, sécurité, nous sommes très familiers avec ces notions n’est-il pas ? Je m’arrêterais là pour l’ironie. Passons tout de suite à ce qui vous intéresse :
Comment ça se présente au Japon ?

Des valeurs respectées

Une des raisons pour lesquelles on déteste les transports en communs est le retard permanent qu’ils ont, nous faisant perdre notre temps et louper nos rendez-vous. Au Japon vous ne rencontrerais jamais ce problème. Les japonais sont connus pour être les rois de la ponctualité et c’est un fait avéré ! Aucun train ne s’est vu arrivé en retard depuis des décennies.
Les conseillers sont très disponibles, aimable et serviable, ils sont à l’écoute du moindre de nos problèmes pour nous donner tous types de renseignements.
Les métros japonais, comme dans nos trains français, sont dotés d’espaces pour y déposer des bagages au-dessus des sièges ce qui est très pratique pour gagner de la place en temps d’affluence quand vous vous trimbalez avec une valise.
Côté un peu moins classe du Japon  – c’est tout le contraire d’ailleurs –  les problèmes rencontrés dans les transports en commun. Les agressions sexuelles y sont nombreuses notamment aux heures de pointes où il y a une affluence importante. Pour essayer de résoudre ce grave problème, les japonais ont mis en place des métros (ou plutôt des wagons) réservés uniquement aux femmes durant les heures de pointes (matin et soir).

  metro-tokyo  Métro

De l’originalité 

Ca n’est pas le Japon sans un peu de folie ! En France on observe quelques fois des métros entièrement revêtis pour de la publicité et c’est super original et attractif pour les yeux. Au Japon c’est beaucoup plus répandu, c’est même une pratique assez courante, métros, trains, voitures, on recouvre tout. C’est coloré et très agréable à regarder, certaines fois, même l’intérieur est décoré. Quoi de mieux que de monter dans un métro à l’image de vos mangas préféré ?
Dans certaines grandes villes comme Tokyo par exemple, pour chaque station, un jingle propre lui est attribué, de façon à reconnaître sa station par autre chose que son nom. Je trouve ça assez orignal comme façon de faire, et qui sait, peut-être que ça nous fera retirer nos écouteurs le temps de notre trajet ?
Je ne sais pas si c’est le cas pour beaucoup de personnes, en tout cas c’est mon cas, je n’aime pas être assise dans le sens inverse de la direction d’un transport (je ne sais pas si je me suis bien exprimé pour le coup..). Et bien figurez-vous qu’au Japon ce n’est plus un problème non plus ! Dans les trains, il vous est possible de modifier le sens des sièges à votre convenance, bien sûr dans la mesure où personne n’est installé de l’autre côté. Ça ne vous fait rien ? Pour moi c’est révolutionnaire !

1409647793_1_1_299de95c1749a69e5082fae1e26c0600

Des contraintes 

Ce qui m’a beaucoup étonné au Japon était le prix des tickets, je ne sais pas pour les abonnement similaire à nos navigo mais pour ce qui est des tickets à l’unité, ça nous revient assez cher. Je ne serais pas en mesure de vous donner un prix exact dans la mesure où il n’y a pas de prix fixe, le ticket se paye en fonction du nombre de station qu’on va parcourir et évidemment, plus le trajet est long, plus le prix sera élevé.
Autre difficulté : vérifier notre trajet (et donc notre station d’arrivé) et payer son ticket. Comme vous pouvez le voir sur les photos ci-dessous, tout est en kanji pareil pour la machine à ticket. Mais quand bien même tu sais parler et lire le japonais, tu n’es pas forcément au courant que tu es censé payer en fonction du nombre de stations. Donc il ne reste qu’une solution, appeler le gentil monsieur du guichet qui t’explique tout en faisant la manip pour toi. Si c’est pas formidable ça.

M’enfin, très bonne expérience pour moi les transports japonais. Ah aurais-je oublié de mentionner que les stations sont si propres qu’on pourrait y manger à même le sol?

IMGP7254 (1)      metro-kyoto-3

Expectations VS Reality

aD9qdWLoAoSypMxvIcntVVBXozo

♫ DANCE TO THESE STEREOTYPES ♪

Cette idée d’article m’a été proposée par une jeune fille toute mignonne et super sympa de m’éviter de chercher pendant 2 heures (facilement !) une idée pour vous pondre un article. Du coup, aujourd’hui je vais vous parler d’un certains nombre de stéréotypes qu’on entend très souvent à propos du Japon et des Japonais. Ces stéréotypes sont-ils fondés ? Ou peut-être ne sont-ils que rumeurs ? Je vous laisse en découvrir 5 d’entre eux.

TOUT LES JAPONAIS SONT FANS DE MANGAS

FAUX ! Un grand nombre de japonais n’ont pas la culture du manga comme beaucoup le pensent. Et même encore, ce qu’on appelle « Otaku », les vrais fanatiques de mangas et de japanimation en tout genre que de nombreux français se proclament être (moi la première) sont très mal vu au Japon. Les Otaku sont souvent caricaturés comme des hommes d’une trentaine d’années, collectionnant figurines et posters de filles dénudées et reclus dans leur appartement. Pour un japonais, un Otaku n’a pas de travail et encore moins de vie sociale. Et oui, même les japonais ont des clichés sur leur pays et culture. Personnellement je suis fière d’être une Otaku!

         abc5cd6a2f4498d5fb5f24d5c60419a21230254581_full              otaku-signs-copy1-620x

LES JAPONAIS NE MANGENT QUE DES SUSHIS

FAUX ! Encore un énorme cliché sur les japonais. Je pense que c’est dû au nombre incalculable de restaurants « japonais » (tenus en vérité par des chinois) qui ne vendent que des plats à base de sushi, maki et brochettes, entre autres. Alors qu’en réalité, les japonais ne mangent des sushis que très rarement, pour les grandes occasions. Oui, les sushis sont un plat de luxe qu’on ne peut se permettre que de temps en temps, à moins de faire partie de la classe aisée. La gastronomie japonaise est bien plus vaste ça, vous en avez un petit aperçu dans cet article.

nourriture-japon-14

LES JAPONAIS SONT TRÈS POLI

VRAI ! Contrairement aux chinois qui eux sont très rudes, agressifs et hautains (bien sûr je généralise pas mais la différence est bien là), les japonais sont calmes et d’une politesse incroyable. Bien que j’ai l’impression de me répéter sur ce point dans chacun de mes articles, c’est quelque chose qui m’a beaucoup marqué. Les japonais, dès l’école primaire, ont dans leur cursus scolaire, des cours de politesse et de bonnes manières. Beaucoup devraient prendre exemple sur le modèle scolaire japonais qui est pour moi une totale réussite au niveau de l’éducation.

japon-131505_L

LES JAPONAIS PARLENT VRAIMENT BIEN ANGLAIS

FAUX ! Je ne veux pas trop m’avancer en disant que les Japonais sont les plus mauvais en anglais par rapport aux autres pays asiatiques mais c’est surement le cas. C’est pour dire que non, les japonais ne sont pas très doués avec l’anglais, vous pensez ne pas vous en sortir très bien en anglais ? Les japonais sont pire ! Et pour ceux d’entre eux qui ont du vocabulaire, leur accent fait qu’il est très difficile de les comprendre. Bien sûr ils y en a qui font des études d’anglais et qui sont très à l’aise avec cette langue. Mais pour une grande partie d’entre eux, l’anglais n’est pas du tout une langue qu’ils maîtrisent.

LE JAPON EST LE PAYS LE PLUS SUR AU MONDE

VRAI ! En fait, selon des études, le Japon serait le pays le plus sécurisé au monde, ce qui ne veut pas dire que le danger y est nul, loin de là. Pour illustrer le fait, laissez-moi vous conter une anecdote. C’est l’histoire très courte d’une jeune touriste étrangère venue au Japon. Celle-ci se promène dans un centre commercial et y oubli son appareil photo sur un banc. Le lendemain, la jeune fille s’y rend de nouveau et retrouve son reflex à l’endroit exacte où elle l’avait oublié. En France, même pas besoin d’oublier vos effets personnels, on se sert directement dans vos poches sans que vous ne le remarquiez…

osaka

Voila c’est tout pour ce petit article « Expectations VS Reality », si vous avez d’autres fait sur le Japon et que vous ignorez si celui-ci est fondé, n’hésitez pas à m’en faire part, je vous répondrai avec plaisir, toujours dans la mesure de mes connaissances. Et pour finir, je vous laisse avec cette AMV absolument exquis sur les préjugés de nombreux pays, illustré avec des images de l’animé « Hétalia ». Vous pouvez aussi trouver la version originale sur YouTube.

THE STEREOTYPES SONG 

Japanese Vines

Voldemort VS Japanese girls

Let’s laugh together !

Vous avez passé une mauvaise semaine ? Ça arrive à tout le monde d’avoir un coup de barre, d’avoir envie de pleurer pour différentes raisons, de ce dire que rien ne va plus dans notre vie. Mais ce n’est pas le cas, il y a toujours un moyen de retrouver le sourire, le rire est le meilleur remontant possible, rire nous fait oublier tout nos petits tracas. C’est pour cela qu’aujourd’hui je me donne l’objectif de vous faire rire ou au moins sourire. Oubliez vos problèmes le temps de votre lecture (visionnage) et essayer d’apprécier la sélection de vidéos que je vous ai préparé.

Japanese Vines 

Ceux qui suivent ma page Facebook ont déjà dû voir quelques-unes de ces compilations mais je me devais de vous les faire partager sur mon blog. Vous avez surement vu bon nombre de Vines Françaises et Américaines sachant que ce sont les plus répandus sur le net, mais qu’en est-il des Vines Japonaises ? Croyez-moi, en ignorant ces vidéos vous passez à côté de quelque chose. Humour, conneries, solitude et japonais sont au rendez-vous !

Vines japanese

Les vidéos sont sous-titrés en anglais quand il y a besoin, sinon il y a juste le titre de la Vine en dessous pour comprendre la scène donc inutile de vous inquiétez dès la première scène.

Plutôt doués ces japonais ! 

Qui a dit que les japonais étaient nuls en sport ? Bien au contraire ! Cette compilation de Vines va vous démontrer le contraire. Les japonais adorent le basket, et dans cette vidéo, ils sont plutôt doués en terme de précision. Bon, après j’imagine qu’ils ont dû répéter les scènes de nombreuses fois pour arriver à un tel résultat, mais le fait est que ça reste assez impressionnant dans certains cas.

Vines japanese

Petite précision, non le sport national au Japon n’est pas le sumo, c’est bel et bien le Baseball. C’est en effet le sport le plus pratiqué avant n’importe quel art martial.

PUB japonaises 

Si vous suivez les vidéos de What the Cut par Antoine Daniel, il y a de grandes chances pour que vous ayez déjà vu une partie de ces PUB, mais pas de problème, il y en a encore à découvrir. Pour les autres, je vous invite à découvrir les pub particulières et toujours autant décalées de nos amis les japonais.

Vines japanese

Il y a aussi des scènes tirées d’émissions japonaises, parce que ça aussi c’est quelque chose.

Animes Vines

Et pour finir, de nombreux fans ce sont amusés à faire des Vines en prenant comme support des animés. C’est pratiquement la même chose que les vidéos cracks dont je vous ait parlé précédemment dans l’article « Les perles de YouTube »

Vines japanese

Je tiens à m’excuser par avance, il n’y aura pas d’article la semaine prochaine pour cause de convention manga. Eh oui, après toute cette attente, Paris Manga revient pour une nouvelle édition et fêtera également ses 10 ans d’existence.

Etre lycéen au Japon

etudiants-japonais

Joyeuse rentrée à tous

Qui dit septembre dit rentrée pour beaucoup d’entre vous, que ce soit au collège, au lycée, ou encore à l’université. J’ai également entamée ma 3ème année universitaire en alternance, ma rentrée scolaire étant fin septembre. Compte tenu de ça, il est possible que je sois moins régulière dans la parution de mes articles même si je ferai tout ce que je peux pour que cela n’arrive pas. Ceci étant dit, passons maintenant au vif du sujet, dans cet article spécial rentrée, je vous ferai découvrir le quotidien de nos amis lycéens japonais.

Cérémonie d’ouverture

Avant chaque rentrée des classes, qui se situe en avril / mars pour les japonais, tout les élèves se réunissent dans le gymnase où sont disposés assez de chaises pour chaque étudiant. Face à eux, sur l’estrade, le directeur de l’établissement fait un discours de présentation pour les nouveaux venus ainsi que d’encouragement. Suite à cela, c’est au tour du meilleur élève de la promotion précédente de faire un discours. Après cette cérémonie, les élèves peuvent se rendre dans leur nouvelle classe et commencer leur journée. Chaque classe dispose d’une seule et unique salle et une place attribuée au hasard pour chaque élève, celle-ci changera au milieu de l’année après un autre tirage au sort. Ce sont les professeurs qui se déplacent de salle en salle pour faire cours.

lycee-japonais

Voyons maintenant comment se passe globalement la vie scolaire d’un lycéen japonais. Tout en passant à la trappe qu’ils ont des cours (oui oui, vraiment), qu’ils ont des enseignants, des devoirs et autres car nous retrouvons tout ça dans nos écoles, donc inutile de revenir là dessus et concentrons nous sur les différences.

Le conseil des élèves

Tout lycée japonais possède un conseil des élèves (Seitokai) ce qui correspond à peu près chez nous au CVL (Conseil de la Vie Lycéenne). Ah, vous n’avez jamais entendu parlé du CVL ? Bof, ça ne m’étonnes pas trop. Tout ça pour dire qu’au Japon le conseil des élèves a une très grande importance, les membres ont parfois presque plus de pouvoir que les professeurs. Les élèves dépendent beaucoup de ce conseil pour régler divers problèmes les concernant (budget, clubs…).

lyceens-japonais

La HIÉRARCHIE

Dans la société japonaise, la hiérarchie est quelque chose de fondamentale, et cela leur est inculqué depuis le plus jeune âge. Au lycée les 1ère années doivent le plus grand respect au 2ème et 3ème années, même s’il n’y a qu’un an qui les séparent, ils sont considérés comme ayant plus d’expérience et par là estiment qu’ils méritent le respect. Les plus âgés sont des Senpai et les plus jeunes des Kohai.

senpai_never_notices_me_by_psychostar1993-d7dhpjknotice_me_senpai__by_sweetjeans-d8pmgz6

Les corvées

Et oui, vous l’aurez deviné, les élèves sont chargés à tour de rôle de corvées de nettoyage (Sôji). Ces corvées prennent en compte les salles de classes, mais aussi les couloirs, les toilettes et même la cour. A savoir que si le même système été présent en France, on verrait beaucoup moins de tables gribouillées et de chewing-gum en dessous de celle-ci.

nettoyage 

Les clubs

La partie la plus amusante des lycées japonais (selon moi), les clubs ! J’ai toujours trouvée ça assez sympa comme idée, de pouvoir rejoindre un club d’activité que tu pratiqueras plusieurs jours par semaine en fin de journée. Intégrer un club est un devoir obligatoire pour les élèves japonais, ils sont très variés (sports, manga, lecture, musique, cuisine…) et si tu ne trouves pas ton bonheur dans ceux proposés, tu peux toujours créer ton propre club, à conditions d’avoir un minimum de 5 membres et d’avoir un professeur conseillé qui supervise le club.

Bukatsu

Les festivals culturels

Chaque année à lieu le festival culturel du lycée (Bunkasai), celui-ci dure 3 jours et est organisé par les élèves. Chaque classe (et club) choisi un thème (ex : maid-café, maison hanté, stand de nourriture) et organise eux-mêmes l’événement : décors, costumes, repas… Sont conviés à l’événement, les amis, la famille ainsi que les élèves des autres écoles. A la fin des 3 jours, les élèves se réunissent dans la cour autour d’un grand feu de camp pour fêter les derniers instants du festival.

  courtyard  9_28bunkasai

Comme toujours si vous avez des questions, n’hésitez pas à me les posez via l’onglet Contact. Pour plus d’infos sur les écoles au Japon vous pouvez aller lire l’article La vie au Japon.

Le TOP de l’insolite du Japon

Pikachu parade

L’être humain est parfois…fascinant ! 

Si vous vous intéressez un minimum au Japon (ou pas d’ailleurs avec toutes les émissions de télé sur le sujet) vous devez savoir à quel point ce pays est décalé par rapport au monde réel. Qui n’est jamais tombé sur une image ou une invention japonaise complètement déjantée ou encore dénuée de sens ? Inutile de réfléchir, la réponse est très clair : Personne ! Le Japon est passé maître dans l’art de l’insolite (comme dans beaucoup d’autres domaines d’ailleurs). Alors pour le plaisir de vos yeux et de vos esprits dérangés, laissez moi vous présenter quelques idées ou inventions made in Japan ! Ah, et bien sûr, inutile de chercher une quelconque logique à tout ça, parce qu’il n’y en a surement pas, mise à part : PARCE QUE LE JAPON !

L’insolite à la japonaise 

10. Les Bars à chats 

Ces endroits très connus et appréciés au Japon où l’on peut aller siroter une tasse de café tout en caressant des chats. Les japonais n’ont parfois que très peu de place chez eux ce qui les obligent à ne pas avoir de chat. Il fallait bien trouver une alternative pour ces pauvres amoureux des chats pardi ! Et c’est ainsi que sont nés les bars à chats. Il y a d’ailleurs 3 de ces bars en France dont un dans notre très chère capitale.

      Bar à chats     Cat Cafe

9. Les pastèques japonaises

Les pastèques de nos amis les japonais sont légèrement différentes des nôtres de par leurs formes et leur goûts. En effet, certaines sont carrées pour faciliter le transport et le conditionnement de celles-ci mais elles sont aussi salées ! Les japonais trouvent que la pastèque a un goût trop sucrée ainsi, pour y remédier, ils y ajoutent un soupçon de sel.

Pastèques japon   pastèque carrée

8. Les coussins pour célibataires

Vous en avez marre d’être célibataire ? Vous avez envie d’avoir quelqu’un à vos côtés le soir pour dormir ? Envoyez « Viens me rejoindre » au 81 10 10 ! … Euh non, c’est pas ça. Laissez vos téléphones de côté pour plus tard, les japonais ont trouvez LA solution. Jugez par vous même.

  Coussin célibataires    coussin japon

7. Trou noir dans le ventre : Yuka Kinoshita

Je me devais de vous faire découvrir cette jeune japonaise. D’apparence toute mignonne et enfantine, cette femme est capable d’engloutir des kilos et des kilos de nourriture en un temps record ! Je vous laisse découvrir ses vidéos challenge, comme celle ci-dessous où mademoiselle s’enfile pas moins de 100 hamburgers d’un coup ! Et vous faisiez les fiers avec vos records de 4 hamburgers hein ?

6. Vous avez dit Poulet ?

Vous pouvez dès à présent reprendre vos téléphones car … les japonais ont trouvés la meilleure façon de l’embellir en créant la plus magnifique des coques : Une cuisse de poulet ! Oh non, elle ne s’adapte pas à votre modèle de téléphone ?! Pas de soucis, vous avez aussi les souris d’ordinateurs ornées de cette belle cuisse de poulet. N’est-ce pas merveilleux ?

kfc japan wtf une-souris-d-ordinateur-en-forme-de-cuisse

5. Drôle de jupes mesdames !

C’est sympathique le shopping, dégoter de jolis vêtements, des jupes mignonnes avec une culotte imprimée derrière… Attend, quoi ? Qui m’explique l’intérêt d’avoir une jupe qui fait croire qu’on en porte pas ? Sort en culotte ça te reviendras moins cher.

Jupe trompe l'oeil

4. Les échographies c’est démodées 

Premier enfant, première échographie, moment d’émotion… Qu’on emporte l’échographie pour l’exhiber à ses amis je veux bien, enfin, ça ne ressemble à rien d’autre qu’une pomme de terre mais peut importe, ça ne s’explique pas. Mais ce qui s’explique encore moins c’est qu’on fasse une reproduction 3D de son fœtus ! 1 000€ pour la sculpture de 9 cm, normal.

photo-1354001104144-4-0  media_xll_5071414

3. Onsen thérapeutiques ?

Je vous ai déjà brièvement parlé des effets relaxant et thérapeutiques des sources thermales dans un précédent article relatant des auberges traditionnelles. Mais les japonais ne veulent pas rester dans le traditionnel et ont voulu mettre un peu d’originalité dans tout ça. Original n’est pas toujours synonyme de réussite : Bain de vins ou encore de nouilles … ? Convaincu ? Pas sûr !

  Bain vin japon     Bramen

2. Modification faciale 

Dans la vie, il y a des choses qui ne s’explique vraiment pas. Je suis POUR l’originalité, POUR avoir son propre style et se démarquer des autres. Mais il y a une limite à tout ça, du moins à mon sens. Aurais-je dis limite ? J’oubliais que c’est un terme inconnu pour les japonais.

bagelheads    bagel_varie

1.Visiter un anus Géant

Et pour finir, vous en rêviez tous et il est là ! Après le Bus Magique où vous pouvez rapetisser et visiter l’anatomie humaine accompagné de Madame Billentête, voici un parc à thème où ils vous est possible de partir à la découverte d’un anus géant !
C’est pour ce genre de chose qu’on aime le Japon ! Vous en voulez encore ? Allez voir les articles sur le cosplay et les automates !

Opportunités de voyager au Japon

japan camp

Organismes de voyages à l’étranger

Vous ne le savez peut-être pas mais il y a de nombreux organismes mis en place pour permettre à ceux qui le désirent, partir à l’étranger. Dans certains cas cela peut être très intéressant. Prenons l’exemple du Japon, rien que les billets d’avion coûtent très cher, à moins de prendre un billet hors saison et de faire 48h d’escale ce qui n’est pas confortable du tout, un billet aller-retour coûte en moyenne 900€, à cela il faut ajouter l’hôtel, les transports en commun et la nourriture. Ces organismes aident de différentes façon à faire de notre voyage quelque chose de moins coûteux (pas toujours) et vraiment unique.

L’association Concordia

J’ai découvert en 2013, par l’intermédiaire d’une amie, l’existence de l’association Concordia. C’est une association qui permet de faire des « camps de volontariat », d’aides humanitaires partout dans le monde, vraiment, il y a un très grand nombre de pays proposés, de nombreuses dates toute l’année et de nombreux projets (donc pas de problème pour être choisi). Qu’est-ce que j’entends par projet ? Et bien, en plus du pays, on a le choix du type d’aide que l’on veut fournir : aide à l’apprentissage de l’anglais aux enfants, entretien des rivières, aides aux personnes à mobilités réduites … c’est vraiment très variés. En général, vous ne pouvez partir avec un ami car une seule personne de chaque pays est choisi des camps pour éviter de parler une autre langue entre vous et pour se mélanger totalement au groupe. Le nombre de participant aux camps varie entre 5 et 25 personnes environ, les volontaires ne se connaissent pas et viennent chacun d’un pays différent ce qui est très enrichissant culturellement, en plus d’être dans un pays étranger.

japan festival

Les conditions d’inscriptions

Pour participer à un projet vous devez vous inscrire, avoir 18 ans minimum, payer 120€ pour chaque projet choisi (dans le cas ou vous voulez retenter l’expérience), 20€ pour l’assurance qui vous couvre à l’étranger si jamais vous n’en avez pas, ainsi que le prix de votre billet d’avion. Le reste est pris en charge par l’association partenaire du pays où vous vous rendez.  Un projet dure plus ou moins 13 jours, selon le projet choisi vous serez loger en famille d’accueil, dans une auberge de jeunesse ou dans une autre structure. Tout y est mentionné sur l’annonce du projet que vous pouvez consulter sur leur site internet.

Naruto exposition

Mon expérience Concordia

Bien sûr je parle ici de mon expérience personnelle, prenez en compte que cela peut être différent pour d’autres personnes. Comme vous vous en doutez, le pays que j’ai choisi a été le Japon. Voulant à tout prix y aller avec une amie, beaucoup de projets nous ont été refusés par rapport aux raisons citées plus haut. Nous avons finalement réussi à en obtenir un à Mimasaka, une petite ville non loin de Osaka, l’été de mes 18 ans. Le camp se déroulait en famille d’accueil, au préalable on nous demande notre niveau d’anglais et de japonais pour savoir dans quelle famille vous placer, de nombreux volontaires sont par pair dans les différentes familles, personnellement j’étais seule, entourée de 3 magnifiques enfants et au comble du bonheur. Les activités étaient très variés et à part les tout premiers et derniers jours, on n’avait pas vraiment l’impression d’être volontaire, mais plus d’être en vacances avec des gens qui vous traitent merveilleusement bien.

Welcome japan

Pour vous donner un aperçu de nos activités, nous prenions par exemple part à des « camps d’anglais » pour « apprendre » l’anglais à des collégiens et des lycéens (par là j’entends qu’ils n’avaient pas le droit de parler japonais avec nous où entre eux et on avait pour missions de les faire parler anglais à l’aide d’activités), nous pratiquions de nombreuses activités traditionnelles comme l’ikebana (arrangement florale), la calligraphie, la visite de temples, danse traditionnelle lors d’un festival, nous avons aidés à débroussailler un temple, un parc et le long du route entre autres.

japan school camp

La journée commence à 9h (on se rend au point de rendez-vous à vélo) et se fini dans les environs de 17h30, ensuite, nos activités sont assez libres. Les familles se connaissent entre eux et organisent quelques fois des sorties ou des dîners. On a pu faire des visites aux musées, dans des temples , des séances de Karaoké, de Purikura, passer du temps dans des Game center ou encore aller à l’exposition Naruto où l’on a eu la chance de rencontrer le père de Masashi Kishimoto (mangaka de Naruto). Il n’y a pas une seule journée sans rien faire, elles sont remplies et ce pour notre plus grand plaisir. J’ai vraiment passé un moment incroyable que je souhaite à tous. C’est le genre de voyage qui ne s’oublie pas facilement.

Japan concordia

PS : Les photos de l’articles sont de moi, ainsi je tenais à remercier toutes les personnes présentes sur celles-ci, les membres du staff ainsi que les familles d’accueil.
Vous trouverez ci-après la page Facebook du camp effectué : Mimasaka Camp.
Il y a encore tellement de choses à dire mais je ne veux pas trop m’étaler alors si vous souhaitez d’autres informations quelle qu’elles soient, n’hésitez pas à m’envoyer un message privé dans la rubrique Contact. En espérant que cela vous ait fait rêvez.

Traditions japonaises et fêtes

Fêtes japon

Une façon différente de célébrer

En France, comme partout ailleurs, on aime célébrer ainsi le Japon ne fait pas exception à la règle. Chaque pays (plus ou moins) a une façon différente de célébrer les  nombreuses fêtes de nos calendriers. L’article traitera donc de quatre de ces fêtes et de leurs célébrations au Japon. Commençons de façon chronologique.

Saint-Valentin & White Day

Vous connaissez tous ce jour particulier où nous célébrons les amoureux, où les dîners romantiques et les chocolats sont au rendez-vous. Au Japon, contrairement à la France, ce ne sont pas aux hommes d’organiser la journée et d’offrir des cadeaux, mais bien les femmes qui offrent du chocolat à leur homme et seulement elles. La Saint-Valentin y est très attendu par toutes les femmes et en particulier les lycéennes. Au pays du soleil levant, cette fête n’est pas réservée aux amoureux mais également aux amis, à la famille et même aux collègues. Les femmes achètent des livres de recettes afin de préparer de bons chocolats à offrir ensuite, d’autres se contentent d’en acheter. Les chocolats offerts ont deux significations :  les honmei-choco qui sont des chocolats qu’on offre à l’élu de son cœur, son mari, son petit-ami ou encore pour se déclarer à la personne que l’on aime. Les honmei-choco sont généralement fait maison car ils ont une grande signification. Puis nous avons les giri-choco qui sont des chocolats de courtoisies qu’on offre aux personnes que l’on apprécient et qu’on souhaite remercier comme dit plus haut : amis, familles ou collègues.

valentine02  chocoreto

Vient ensuite la White Day le 14 mars. J’ai pu constater que cette fête n’était pas tellement connu des français. Exactement un mois après la Saint-Valentin, ce sont aux hommes d’offrir des cadeaux aux femmes qui leurs ont offerts du chocolat, pour les remercier à leur tour. Ainsi, la Saint-Valentin est à l’honneur des hommes et la White Day est faite pour les femmes.
Ça évite les jaloux ! Qu’ils sont intelligents ces japonais !

whiteday1  o05050300120314yokomizo

Noël

Petit bond dans le temps, 26 décembre, Noël, le père Noël, les cadeaux, la famille, le repas. Voilà ce qui défini Noël chez nous en France, à l’autre bout du monde, au Japon, Noël n’a rien de familiale c’est vraiment la fête des amoureux, au delà de la Saint-Valentin, Noël est leur « vraie » journée pour fêter les amoureux, sortie dans les rues marchandes, admirant les illuminations, repas en tête à tête, gâteaux et échanges de cadeaux sont aux programmes de cette journée magique. La plus grande déception des jeunes filles est de ne pas avoir de petit-ami pour célébrer Noël. La dinde est remplacé chez eux par du poulet ainsi si vous êtes célibataire vous pouvez toujours fêter ça entre amis au KFC pour vous consoler !
Blague mise à part, les jeunes japonais ne passent que rarement Noël en famille.

lovers  noel-au-japon-une-celebration-romantique_500

Le nouvel an

Quelques jours plus tard, Noël laisse place à la nouvelle année. Là encore c’est un peu différent de notre façon de célébrer l’événement. Leur nouvel an se fête pendant trois jours, je trouve que c’est leur façon de rattraper le Noël qu’ils ne passent pas en famille. Pour le coup toute la famille est réunie, ils partagent un bon repas autour d’un kotatsu* car il fait froid à l’extérieur, ensuite ils enfilent leurs Kimono (tous les japonais ne portent pas de Kimono la veille du Nouvel an) pour se rendre au temple le plus proche. Sur place, des stands de nourriture sont mis en place, un peu comme dans les festivals japonais, les japonais peuvent aller consulter leur bonne fortune (Omikuji) qui se présente sous forme de papier qu’on tire au sort où est écrit « Petite chance », « Grande chance », « Petite malchance » ou « Grande malchance » accompagné d’une prédiction. Quand la prédiction est mauvaise, on pli le papier et on l’attache à l’endroit prévu à cet effet (2ème image) pour conjurer le mauvais sort. S’en suit le décompte avant la nouvelle année ainsi que le feu d’artifice. Les japonais restent jusqu’au levé du soleil et retournent au temple pour prier, la « première visite au temple » est importante pour eux.

hatsu1-500x375 thumb-le-nouvel-an-au-japon---fete-et-traditions-4542 3134300480_1_2_y0pCQVlv

Kotatsu* : Table basse recouvert d’une couverture épaisse. On glisse ses jambes en dessous pour se réchauffer.

Les auberges traditionnelles

main_home

Les auberges japonaises

Les auberges, appelé Ryôkan en japonais, ont toujours provoqués en moi un sentiment de fascination de par leur environnement, le personnel, la décoration, les rituels qui y sont pratiqués ainsi que tout l’aspect traditionnel qui s’en dégage.

Ces auberges typiques du Japon regorgent de tout les éléments des maisons traditionnelles japonaises : tatami*, futon*, cloisons de papier, portes coulissantes, table basse au milieu de la chambre et chaises (sans pieds) posées sur le sol. Vous pouvez aussi profiter des Onsen, ces bains d’eau chaude de sources naturelles qui peuvent être intérieurs ou extérieurs ce qui est très agréable les soirs d’été pour profiter pleinement d’un beau ciel étoilé tout en se relaxant. Les Onsen ne sont présents que dans les auberges les plus luxueuses, autrement vous disposez de bains publiques d’eau chaude également, la seule différence étant la provenance de l’eau.

SONY DSC  ryokan-bath-710x425

Les auberges sont assez coûteuses, entre 12 000 à 20 000 ¥ (110 à 190 €) par nuit et par personne, repas compris. Beaucoup d’auberges ne prennent pas la carte bleue, ainsi il est conseillé de prévoir de l’argent liquide lors de vos séjours.

Le fonctionnement des Ryôkan

Comme dans beaucoup d’hôtels, il vous faut réserver votre séjour à l’avance, par téléphone ou encore via leur site internet (l’intérieur de l’auberge est traditionnelle mais il n’en est pas moins qu’ils disposent de moyens modernes). A votre arrivé, à l’entrée, il est coutume d’enlever ses chaussures et d’enfiler des chaussons que vous fourni l’auberge avant de pénétrer à l’intérieur. Suite à cela, l’Okami-san, autrement dit la gérante de l’auberge vous accueille et vous accompagne jusque votre chambre. Pour votre confort, des Yukatas* sont mis à votre disposition, c’est ce que vous porterez dans l’enceinte de l’auberge. A votre départ, les employés se rassemblent pour vous souhaiter un bon départ.

ryokan   ph01-01

Les ryôkan ne sont pas de simples auberges, la plupart des clients y recherchent le calme et l’harmonie, ils sont synonymes de détente et relaxation. La nature et l’environnement sont apaisant, beaucoup de japonais aiment s’y rendre après une longue semaine de travail.

Les ryôkan au travers d’un animé

Hanasaku Iroha est un animé qui traite de la gestion de ces auberges, on suit les aventures d’une jeune fille du nom de Ohana, originaire de Tokyo, qui un jour se voit déménager chez sa grand-mère, gérante d’une auberge qui au lieu de la traiter comme une résidente, va la prendre comme employé. Ohana va peu à peu apprendre le métier, apprendre les différentes règles, rencontrer de nombreuses difficultés pour enfin se rendre compte tout le bonheur que lui procure ce travail.

ohana-nako-minko-hanasaku-iroha-20980734-2560-1600

Au travers de cet animé on se rend compte de la réelle difficulté qu’est la gestion d’une auberge, il nous montre l’aspect que nous ne voyons pas, le côté des employés. Pour ma part je ne mettais jamais posé ce genre de questions : comment fonctionne une auberge ? Est-ce difficile de s’occuper du nettoyage des bains ? Quelles sont les contraintes et les obligations des employés ? Cet animé nous fait prendre conscience de l’énorme travail qu’effectue les employés. Il est très vivant, très prenant, on éprouve beaucoup de respect pour les personnages qui ont pour but premier de satisfaire le client, faire en sorte de rendre son séjour le plus agréable possible, répondre à ses différentes attentes.

hanasakuiroha

C’est donc tout naturellement que je vous conseille vivement cet animé, aussi beau au niveau du scénario qu’au niveau des graphismes et de la bande son.

OPENING D’HANASAKU IROHA

Tatami* : Revêtement traditionnel du sol dans les habitations japonaises
Futon* : Literie japonaise, matelas plat
Yukata* : Léger Kimono, porter par les femmes comme les hommes, pour les festivals, bains, vêtements de nuit.

Yakuza et crimes organisés

Clan de Yakuza

La terreur du Japon, les Yakuzas !

Que se soit aux informations ou encore dans diverses séries télévisées, vous avez surement déjà entendu l’appellation « Yakuza » mais savez-vous réellement qui ils sont et quelles sont leurs activités ? Je me suis penchée sur le sujet pour tenter de vous l’expliquer.

Qui sont-ils ?

Ceux qu’on appelle Yakuza sont les membres d’un groupe de crime organisé japonais, ils sont souvent identifiés comme la « mafia japonaise ». Présent un peu partout au Japon mais également en Allemagne et aux Etats-Unis, les Yakuzas sont très nombreux, on en compte près de 60 000 membres et représentent la plus grande organisation de crime au monde. Parmi eux on distingue 4 grandes familles  : Yamaguchi-gumi (la plus grande, 25 000 membres et concentre 40% du crime organisé), Sumiyoshi-rengô (9 500 membres), Inagawa-kaï (5 000 membres) et Tōa Yuai Jigyō Kummiai (1 000 membres). Ils sont recrutés très jeunes, dès la sortie du lycée, certains le sont par lien du sang.

Emblèmes des 4 grandes familles

Emblèmes des 4 grandes familles

Que font-ils ?

Les Yakuzas ne jugent pas nécessaire de se cacher et ne sont donc pas considérés comme faisant partie d’une organisation secrète comme le sont les triades et la mafia italienne. Au lieu de cela, Ils disposent de bureaux dans les grandes villes du Japon, exposés aux yeux de tous car légalement leurs bureaux sont des associations donc aucun problème, par contre, officieusement c’est autre chose. Leurs domaines d’activités sont les jeux, le trafic de drogues mais aussi le trafic d’êtres humains et d’armes, le racket et la prostitution. Au contraire de ce qu’on pourrait croire les Yakuzas ont aussi des activités légales et font ainsi avancer l’économie en étant impliquer dans la finance et l’immobilier.

J-Drama Crows Zero

Film : Crows Zero

N’allez pas penser que les Yakuzas sont sans foi ni loi, ils sont sous les ordres d’un chef (Oyabun), ils doivent respecter un certain code vestimentaire, se faire tatouer (très important, c’est ainsi fait pour honorer sa famille) et respecter des valeurs propres à leur clan. Si l’on souhaite quitter un clan, le Yakuza se doit de se couper le petit doigt et l’offrir au chef (je vous épargne les photos pour éviter de choquer les plus sensible d’entre vous). Les règles des Yakuzas sont très strictes et si l’un d’entre eux à le malheur de bafouer leur honneur, la sentence ne sera pas tendre pour lui.

Yakuza tatouages  Yakuza Japon