Opportunités de voyager au Japon

japan camp

Organismes de voyages à l’étranger

Vous ne le savez peut-être pas mais il y a de nombreux organismes mis en place pour permettre à ceux qui le désirent, partir à l’étranger. Dans certains cas cela peut être très intéressant. Prenons l’exemple du Japon, rien que les billets d’avion coûtent très cher, à moins de prendre un billet hors saison et de faire 48h d’escale ce qui n’est pas confortable du tout, un billet aller-retour coûte en moyenne 900€, à cela il faut ajouter l’hôtel, les transports en commun et la nourriture. Ces organismes aident de différentes façon à faire de notre voyage quelque chose de moins coûteux (pas toujours) et vraiment unique.

L’association Concordia

J’ai découvert en 2013, par l’intermédiaire d’une amie, l’existence de l’association Concordia. C’est une association qui permet de faire des « camps de volontariat », d’aides humanitaires partout dans le monde, vraiment, il y a un très grand nombre de pays proposés, de nombreuses dates toute l’année et de nombreux projets (donc pas de problème pour être choisi). Qu’est-ce que j’entends par projet ? Et bien, en plus du pays, on a le choix du type d’aide que l’on veut fournir : aide à l’apprentissage de l’anglais aux enfants, entretien des rivières, aides aux personnes à mobilités réduites … c’est vraiment très variés. En général, vous ne pouvez partir avec un ami car une seule personne de chaque pays est choisi des camps pour éviter de parler une autre langue entre vous et pour se mélanger totalement au groupe. Le nombre de participant aux camps varie entre 5 et 25 personnes environ, les volontaires ne se connaissent pas et viennent chacun d’un pays différent ce qui est très enrichissant culturellement, en plus d’être dans un pays étranger.

japan festival

Les conditions d’inscriptions

Pour participer à un projet vous devez vous inscrire, avoir 18 ans minimum, payer 120€ pour chaque projet choisi (dans le cas ou vous voulez retenter l’expérience), 20€ pour l’assurance qui vous couvre à l’étranger si jamais vous n’en avez pas, ainsi que le prix de votre billet d’avion. Le reste est pris en charge par l’association partenaire du pays où vous vous rendez.  Un projet dure plus ou moins 13 jours, selon le projet choisi vous serez loger en famille d’accueil, dans une auberge de jeunesse ou dans une autre structure. Tout y est mentionné sur l’annonce du projet que vous pouvez consulter sur leur site internet.

Naruto exposition

Mon expérience Concordia

Bien sûr je parle ici de mon expérience personnelle, prenez en compte que cela peut être différent pour d’autres personnes. Comme vous vous en doutez, le pays que j’ai choisi a été le Japon. Voulant à tout prix y aller avec une amie, beaucoup de projets nous ont été refusés par rapport aux raisons citées plus haut. Nous avons finalement réussi à en obtenir un à Mimasaka, une petite ville non loin de Osaka, l’été de mes 18 ans. Le camp se déroulait en famille d’accueil, au préalable on nous demande notre niveau d’anglais et de japonais pour savoir dans quelle famille vous placer, de nombreux volontaires sont par pair dans les différentes familles, personnellement j’étais seule, entourée de 3 magnifiques enfants et au comble du bonheur. Les activités étaient très variés et à part les tout premiers et derniers jours, on n’avait pas vraiment l’impression d’être volontaire, mais plus d’être en vacances avec des gens qui vous traitent merveilleusement bien.

Welcome japan

Pour vous donner un aperçu de nos activités, nous prenions par exemple part à des « camps d’anglais » pour « apprendre » l’anglais à des collégiens et des lycéens (par là j’entends qu’ils n’avaient pas le droit de parler japonais avec nous où entre eux et on avait pour missions de les faire parler anglais à l’aide d’activités), nous pratiquions de nombreuses activités traditionnelles comme l’ikebana (arrangement florale), la calligraphie, la visite de temples, danse traditionnelle lors d’un festival, nous avons aidés à débroussailler un temple, un parc et le long du route entre autres.

japan school camp

La journée commence à 9h (on se rend au point de rendez-vous à vélo) et se fini dans les environs de 17h30, ensuite, nos activités sont assez libres. Les familles se connaissent entre eux et organisent quelques fois des sorties ou des dîners. On a pu faire des visites aux musées, dans des temples , des séances de Karaoké, de Purikura, passer du temps dans des Game center ou encore aller à l’exposition Naruto où l’on a eu la chance de rencontrer le père de Masashi Kishimoto (mangaka de Naruto). Il n’y a pas une seule journée sans rien faire, elles sont remplies et ce pour notre plus grand plaisir. J’ai vraiment passé un moment incroyable que je souhaite à tous. C’est le genre de voyage qui ne s’oublie pas facilement.

Japan concordia

PS : Les photos de l’articles sont de moi, ainsi je tenais à remercier toutes les personnes présentes sur celles-ci, les membres du staff ainsi que les familles d’accueil.
Vous trouverez ci-après la page Facebook du camp effectué : Mimasaka Camp.
Il y a encore tellement de choses à dire mais je ne veux pas trop m’étaler alors si vous souhaitez d’autres informations quelle qu’elles soient, n’hésitez pas à m’envoyer un message privé dans la rubrique Contact. En espérant que cela vous ait fait rêvez.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s