Traditions japonaises et fêtes

Fêtes japon

Une façon différente de célébrer

En France, comme partout ailleurs, on aime célébrer ainsi le Japon ne fait pas exception à la règle. Chaque pays (plus ou moins) a une façon différente de célébrer les  nombreuses fêtes de nos calendriers. L’article traitera donc de quatre de ces fêtes et de leurs célébrations au Japon. Commençons de façon chronologique.

Saint-Valentin & White Day

Vous connaissez tous ce jour particulier où nous célébrons les amoureux, où les dîners romantiques et les chocolats sont au rendez-vous. Au Japon, contrairement à la France, ce ne sont pas aux hommes d’organiser la journée et d’offrir des cadeaux, mais bien les femmes qui offrent du chocolat à leur homme et seulement elles. La Saint-Valentin y est très attendu par toutes les femmes et en particulier les lycéennes. Au pays du soleil levant, cette fête n’est pas réservée aux amoureux mais également aux amis, à la famille et même aux collègues. Les femmes achètent des livres de recettes afin de préparer de bons chocolats à offrir ensuite, d’autres se contentent d’en acheter. Les chocolats offerts ont deux significations :  les honmei-choco qui sont des chocolats qu’on offre à l’élu de son cœur, son mari, son petit-ami ou encore pour se déclarer à la personne que l’on aime. Les honmei-choco sont généralement fait maison car ils ont une grande signification. Puis nous avons les giri-choco qui sont des chocolats de courtoisies qu’on offre aux personnes que l’on apprécient et qu’on souhaite remercier comme dit plus haut : amis, familles ou collègues.

valentine02  chocoreto

Vient ensuite la White Day le 14 mars. J’ai pu constater que cette fête n’était pas tellement connu des français. Exactement un mois après la Saint-Valentin, ce sont aux hommes d’offrir des cadeaux aux femmes qui leurs ont offerts du chocolat, pour les remercier à leur tour. Ainsi, la Saint-Valentin est à l’honneur des hommes et la White Day est faite pour les femmes.
Ça évite les jaloux ! Qu’ils sont intelligents ces japonais !

whiteday1  o05050300120314yokomizo

Noël

Petit bond dans le temps, 26 décembre, Noël, le père Noël, les cadeaux, la famille, le repas. Voilà ce qui défini Noël chez nous en France, à l’autre bout du monde, au Japon, Noël n’a rien de familiale c’est vraiment la fête des amoureux, au delà de la Saint-Valentin, Noël est leur « vraie » journée pour fêter les amoureux, sortie dans les rues marchandes, admirant les illuminations, repas en tête à tête, gâteaux et échanges de cadeaux sont aux programmes de cette journée magique. La plus grande déception des jeunes filles est de ne pas avoir de petit-ami pour célébrer Noël. La dinde est remplacé chez eux par du poulet ainsi si vous êtes célibataire vous pouvez toujours fêter ça entre amis au KFC pour vous consoler !
Blague mise à part, les jeunes japonais ne passent que rarement Noël en famille.

lovers  noel-au-japon-une-celebration-romantique_500

Le nouvel an

Quelques jours plus tard, Noël laisse place à la nouvelle année. Là encore c’est un peu différent de notre façon de célébrer l’événement. Leur nouvel an se fête pendant trois jours, je trouve que c’est leur façon de rattraper le Noël qu’ils ne passent pas en famille. Pour le coup toute la famille est réunie, ils partagent un bon repas autour d’un kotatsu* car il fait froid à l’extérieur, ensuite ils enfilent leurs Kimono (tous les japonais ne portent pas de Kimono la veille du Nouvel an) pour se rendre au temple le plus proche. Sur place, des stands de nourriture sont mis en place, un peu comme dans les festivals japonais, les japonais peuvent aller consulter leur bonne fortune (Omikuji) qui se présente sous forme de papier qu’on tire au sort où est écrit « Petite chance », « Grande chance », « Petite malchance » ou « Grande malchance » accompagné d’une prédiction. Quand la prédiction est mauvaise, on pli le papier et on l’attache à l’endroit prévu à cet effet (2ème image) pour conjurer le mauvais sort. S’en suit le décompte avant la nouvelle année ainsi que le feu d’artifice. Les japonais restent jusqu’au levé du soleil et retournent au temple pour prier, la « première visite au temple » est importante pour eux.

hatsu1-500x375 thumb-le-nouvel-an-au-japon---fete-et-traditions-4542 3134300480_1_2_y0pCQVlv

Kotatsu* : Table basse recouvert d’une couverture épaisse. On glisse ses jambes en dessous pour se réchauffer.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s